ÉDITORIAL

LA RESPONSABILITÉ SOCIALE AU CENTRE DE L’ESG

Un aperçu pour les particuliers et les entreprises

Les conditions de travail n’ont jamais changé aussi rapidement que depuis début 2020 : les priorités des particuliers ont changé et sont à l’origine de la grande démission de 2021, appelée ‘Great Resignation’ en anglais, lorsque des millions de personnes ont quitté leur emploi de façon inattendue. Les nouvelles exigences de la main-d’œuvre ont transformé les habitudes professionnelles existantes, obligeant les entreprises à plus de flexibilité.

Récemment, les indicateurs ESG sont utilisés par les demandeurs d’emploi, ce qui accroit l’intérêt pour les critères ESG et la demande dans certains secteurs. La responsabilité sociale au centre de l’ESG explique l’impact social des transformations et utilise le « S » de l’ESG comme stratégie d’emploi.

Download the book

How can I read it?

With a KINDLE device

With a PC or Mac computer,
with ANDROID Tablets and Smartphones,
and with APPLE Tablets and Smartphones
using the Kindle App

How can I read it?

With APPLE Tablets and Smartphones
using the Apple Books App

Si vous souhaitez un aperçu du livre, voici l’extrait d’un chapitre >
Section 2 – Chapitre 1: La responsabilité sociale des entreprises

À propos de l’auteure

Marie-Noëlle Crabbé

Marie-Noëlle Crabbé diplômée en commerce international, a occupé divers postes de direction avant d’obtenir un master en psychologie de l’éducation à l’université de Harvard, Cambridge Etats-Unis. Elle a exercé comme thérapeute familiale et s’est spécialisée dans la résolution de conflits, en assistant des équipes professionnelles d’entreprises ainsi que des organisations humanitaires internationaux.

Marie-Noëlle est devenue auditrice ISO 9001 et en responsabilité sociale des entreprises en 2014. Des centaines de journées d’audit réalisées à l’international lui ont fourni un ample terrain d’analyse des comportements humains dans divers contextes professionnels.

Marie-Noëlle a vécu et travaillé en Amérique latine, en France et aux États-Unis avant de s’installer en Espagne où elle a fondé Imago International: www.imago-int.eu. Mère de trois jeunes professionnels, elle est avide de voyages autant que de photographie. Plusieurs clichés figurent dans son premier livre Journal d’une auditrice sociale.

La responsabilité sociale au centre de l’ESG est la deuxième publication de Marie-Noëlle, écrite en anglaise et est actuellement en cours de traduction au français.

Contact: noelle@imago-int.eu

En savoir plus sur cette publication

L'ESG est directement lié à la durabilité et est récemment devenu, pour cette raison, une source d’attention. Des indicateurs environnementaux, sociaux et de gouvernance sont utilisés dans tous les secteurs pour établir les rapports ESG. Si certaines entreprises ont fait des efforts considérables pour réduire les risques liés à l'ESG, d'autres ignorent encore son importance et pourquoi l’inaction peut exposer leur entreprise.

Les recherches récentes sur le "S" d'ESG n’offrent pas d'options sociales homogènes : l'accent est mis sur la gouvernance et l'environnement. Le journal The Economist du 23 juillet 2022 déclare que les efforts ESG devraient se concentrer uniquement sur les émissions de carbone. Cette hypothèse écarte l'effort d'harmonisation des systèmes de gestion et de gouvernance des entreprises, décourageant une approche sociale. L'article suggère que les dirigeants adaptent leurs décisions sociales en fonction de la croissance financière, tout en respectant le cadre de la loi. Cette décision ne tient pas compte des changements sociaux, notamment celui du vieillissement de la population active ainsi que des nouvelles exigences d'emploi des jeunes générations.

La pandémie de Covid-19 a exacerbé la question de la durabilité au sein des entreprises : les institutions publiques et privées mesurent leurs risques sociaux et environnementaux au-delà de la seule valeur financière. Pour comprendre les enjeux, il est essentiel de comprendre le rôle de la responsabilité sociale au sein de la trilogie ESG, et la manière dont les chefs d'entreprise et leur main d’œuvre s'adaptent aux changements sociétaux.

La responsabilité sociale au centre de l'ESG cherche à démystifier l'ESG : l'ouvrage explore le domaine de la responsabilité sociale et son rôle au sein d'ESG. Un rapport des Nations Unies sur les principes pour l'investissement responsable mentionne l'ESG pour la première fois en 2006, lorsque les principes environnementaux, sociaux et de gouvernance sont suggérés comme paramètres non financiers permettant de comprendre les objectifs de durabilité des entreprises.

Les recherches qui ont conduit à ce livre émanent du phénomène de la Grande Démission de fin 2021, lorsque des millions de personnes ont décidé de changer leur parcours professionnel. L'objectif de ce travail était de comprendre les raisons de cette transformation, exacerbée par la pandémie et ses nombreux changements. La génération de jeunes retraité(e)s est remplacée par les jeunes professionnel(le)s qui arrivent sur le marché du travail avec un esprit différent : les générations qui sont aujourd'hui quinquagénaires et sexagénaires avaient l'habitude de faire passer leur travail en premier plan, au détriment de leur vie privée. Actuellement, les jeunes générations, notamment les Millennials et la Génération Z, mettent la priorité sur leur vie privée et considèrent leur vie professionnelle avec plus de déférence. Ce changement de comportement a définitivement modifié le marché du travail.

Toute personne intéressée par l'ESG et son influence directe ou indirecte sur la responsabilité sociale devrait lire La responsabilité sociale au centre de l'ESG. L'ouvrage décrit les aspects environnementaux, gouvernementaux et sociaux d'ESG, les illustrant par des exemples survenus lors d’audits RSE. Au vu d'une auditrice sociale, l'accent est mis sur la partie sociale d'ESG qui inclut une analyse des points de vue de l'employeur et de l'employé(e). La responsabilité sociale au centre de l'ESG s’intéresse également aux dirigeants et dirigeantes des petites et moyennes entreprises désireux de comprendre l'ESG et d’instaurer des indicateurs sociaux.

Tout au long de ce livre, l’auteure fait référence à un large éventail d'entreprises visitées lors d’audits RSE, qu’il s’agisse d’abattoirs, d’usines de fabrication de produits alimentaires, pharmaceutiques ou chimiques; d’installations de fabrication de verre ou de produits plastiques; de maisons de confection haute couture ou d’agences en ressources humaines. Les entreprises mentionnées dans l’ouvrage emploient entre 20 et 4 500 travailleurs et les audits offrent un aperçu de ces différentes industries.


La vie privée de ces entreprises et de leurs employés est protégée : l'intérêt de les citer provient des situations qui se sont présentées au cours de l'audit, lorsque mon rôle d’auditrice m'a permis de jeter un regard d'initiée sur des secteurs qui, autrement, restent inconnus du public.

Et pour recevoir la mise à jour de nos actions inscrivez-vous ici!