L’importance de l’éthique commerciale lors de l’audit à responsabilité sociale

L’importance de l’éthique commerciale lors de l’audit à responsabilité sociale

La sensibilisation à l’éthique se développe et entraîne un changement des mentalités, alors que l’attention se tourne de plus en plus vers les employés et non plus uniquement sur les recettes commerciales. L’éthique fait partie intégrante des cultures orientales, tandis que dans les pays occidentaux, sa pertinence ne fut reconnue que récemment dans le contexte des affaires. La présence de l’éthique dans une entreprise se révèle au cours d’un audit à responsabilité sociale d’entreprise, lors des entretiens avec les employés. Mais qu’est-ce que l’éthique commerciale ?

Les codes d’éthique et codes de conduite ont permis de mettre en œuvre des valeurs éthiques au sein des entreprises. Bien que les valeurs éthiques soient théoriquement reconnues, elles sont respectées dans les cultures orientales alors que ce n’est pas toujours le cas en occident.

L’éthique a trouvé un nouveau terrain d’appui en 2011, lors de la publication des dix principes des Nations Unies, que je mentionne dans mon article sur la responsabilité sociale des entreprises

L'éthique dans les cultures orientales et occidentales

Dans les sociétés orientales, “l’éthique est le fondement de tout et la conduite éthique est fondamentale : dans notre société [orientale], tromper quelqu’un, que vous croyiez ou non à une religion, est contraire à l’éthique” 1. Les valeurs éthiques sont en retard dans les sociétés occidentales parce que l’individualisme a pris le dessus, oubliant des valeurs telles que “l’honnêteté, la gentillesse, la compassion, le respect et la responsabilité personnelle”.2

Pendant des siècles, la croissance s’est concentrée sur la réussite financière d’une entreprise : les employés travaillaient pour atteindre des objectifs et recevaient rarement une considération allant au-delà du salaire convenu. Les avantages sociaux ont évolué au fil du temps et des changements radicaux se sont produits au cours de la dernière décennie : l’éthique et les droits de l’homme sont apparus comme de nouveaux piliers de l’esprit d’entreprise, laissant apparemment derrière des siècles de manque de considération pour les employés.

1 Geshe Tashi Tsering, 2005. The Four Noble Truths. pp. 125-128.
2  www.ethicssage.com, 8 August 2018. What are values?

L'importance des valeurs éthiques

Les entreprises sont invitées à mettre en œuvre des pratiques éthiques à différents niveaux. Les valeurs éthiques inclues dans le code éthique ou de conduite deviennent alors des règles, y compris :

1. A l’interne, l’entreprise respecte les droits des travailleurs.
2. A l’externe, l’entreprise contrôle les mêmes droits au sein de sa chaîne d’approvisionnement.
3. Les consommateurs demandent désormais de la transparence sur les produits qu’ils achètent.

Les règles éthiques varient d’un pays à l’autre et influencent grandement le contexte de travail. Au niveau individuel, l’approche éthique d’un dirigeant d’entreprise peut avoir un impact supérieur à un discours ; au niveau mondial, la mise en place de directives éthiques obligatoires dans les entreprises a grandement collaboré à l’émergence de la responsabilité sociale corporative.

Éthique commerciale

L’éthique commerciale est souvent considérée comme un concept abstrait ; cependant, en tant qu’auditrice en responsabilité sociale d’entreprise, j’ai découvert que l’engagement éthique d’une entreprise se révèle lors des entretiens avec ses employés.

C’est alors que je recherche des preuves confirmant que les activités sont gérées de manière éthique et dans le respect des intérêts des employés, des clients, des fournisseurs et d’autres parties prenantes.

UNE ÉTHIQUE DES AFFAIRES NÉGATIVE:
c’est décevant de voir des cadres ou des agents de maîtrise travailler pour leur profit personnel et contrairement à l’éthique commerciale ; cependant, l’escroquerie est un fait bien connu dans le monde des entreprises. L’exemple éthique vient généralement du sommet et les employés ont tendance à parler des inégalités au cours des entretiens qui font partie des audits à responsabilité sociale corporative.

Il est difficile d’agir sur des comportements contraires à l’éthique ; les actions sont généralement bien orchestrées, avec le soutien de partenaires clés à l’interne, tel que les chefs de service, les responsables financiers, voire le directeur général. Les résultats profitent à quelques-uns et frustrent la majorité, qui reste généralement silencieuse. Bien que ce cas ne soit pas inhabituel, mon attention se porte sur l’éthique à caractère constructif.

UN ÉTHIQUE CONSTRUCTIVE
commence tout en haut de l’échelle et se répercute vers le bas : un comportement éthique constructif favorise l’épanouissement du personnel, la satisfaction au travail, la polyvalence, l’augmentation des revenus et la diminution de l’absentéisme. Dans le chapitre quatre de mon livre Journal d’une auditrice sociale, je décris le propriétaire bien intentionné d’une boulangerie industrielle française dont l’engagement social se reflète dans la satisfaction des employés et des résultats plus que satisfaisants.

L’éthique interne de ce chef d’entreprise se qualifie par des indicateurs positifs année après année, telle qu’une augmentation annuelle de 15 % des ventes et un taux de rotation du personnel de 2,3 %. Son approche constructive m’a laissée pensive…

Qu'est-ce qu'un audit éthique ?

L’audit éthique et l’audit RSE3 font partie du groupe ‘audits de conformité’ : les certifications exigent que les entreprises se conforment à des critères précis pour être certifiées. L’audit mesure la conformité à ces règles incluses dans la norme, ou document d’évaluation, et détermine les tâches, le cas échéant, qu’une entreprise doit accomplir pour obtenir et maintenir sa certification.

Le résultat de l’audit fournit à l’entreprise une évaluation de ses processus internes, en soulignant les meilleures pratiques, les observations et les non-conformités éventuelles. Les audits RSE contribuent à la prévalence des pratiques éthiques sur le lieu de travail : les conditions de travail s’améliorent dès que des évaluations sociales sont réalisées. D’une part, le respect des exigences signifie que les employés travaillent dans des environnements plus sains et plus sûrs. Par ailleurs, les entreprises ont désormais tendance à contrôler leurs fournisseurs, afin de vérifier la conformité éthique de leur chaîne d’approvisionnement.

L’audit éthique de BRCGS appelé “Global Standard for Ethical Trade & Responsible Sourcing” a été créé en 2019 et est actuellement en cours de mise en œuvre, un processus ralenti par la pandémie de COVID 19. Cette certification, pour laquelle j’ai été formée, exige un engagement transparent de la part de la direction générale envers ses travailleurs, maintenant que la responsabilité sociale des entreprises a fait de l’employé une priorité absolue.

3 RSE : responsabilité sociale d’entreprise.

Deux études de cas d’éthique commerciale réussie

Cadbury Schweppes et Costco ont pris l’éthique au sérieux :

La compagnie Cadbury Schweppes est décrite dans la revue Business Case Studies comme un modèle mondial de comportement éthique, y compris son engagement RSE appliqué à trois niveaux :

1. La traçabilité des matières premières et des ingrédients utilisés dans la production est possible grâce à un questionnaire initial à tous les fournisseurs. L’objectif est de disposer d’une chaîne d’approvisionnement qui respecte les convictions corporatives.

2. A l’interne, l’entreprise fixe des objectifs environnementaux et les politiques se répercutent sur toutes les entités à niveau mondial. Les employés sont traités avec respect et leur contexte de travail suit de strictes règles de santé et sécurité.

3. A l’externe, l’entreprise s’engage envers ses clients et adapte continuellement ses produits et ses politiques pour être conforme aux demandes des consommateurs.

Costco se distingue des autres entreprises parce que la pratique éthique a été mise en place dès la création de son premier magasin dans les années 1970. L’approche commerciale “gros volume – petit prix” et le fait d’obtenir le bon produit, au bon endroit et au bon prix a permis à l’entreprise d’acquérir une excellente réputation grâce à trois points clés :

1. Leadership : chaque magasin a une gestion horizontale, rapide et flexible et est considéré par la maison mère comme une entreprise à part entière ; cette méthode permet de garantir que le flux de produits et les ventes soient contrôlés efficacement par une équipe engagée. L’entreprise responsabilise ses employés, tandis que les salaires et les avantages sociaux sont supérieurs aux taux du marché. En échange, l’employé(e) est fidèle à son employeur.

2. L’éthique commerciale est l’aptitude à engager ses employés pour leur propre satisfaction et la stabilité financière de l’entreprise. Cette approche permet la croissance par l’amélioration des performances tout en maintenant l’équilibre entre la demande des consommateurs, des fournisseurs et des parties prenantes.

3. Diversité dans les affaires : la diversification de styles de travail au sein de l’entreprise permet d’accéder à un ensemble plus large d’outils lorsque des problèmes de communication surviennent. Les désaccords ont un impact négatif sur la performance humaine et c’est pourquoi le travail d’équipe est nécessaire pour résoudre les conflits en interne et sans délai.

L’un des éléments clés du succès de ces deux entreprises est une main-d’œuvre heureuse : de bons salaires attirent des travailleurs de qualité qui ont tendance à rester plus longtemps, tandis que des équipes fiables et stables permettent aux entreprises de se développer.

Comment évaluer la présence de valeurs éthiques dans votre entreprise ?

  • Commencez par interroger vos employés sur leur satisfaction au travail.
  • Voyez si leur réponse correspond à ce que vous attendiez.
  • Soyez prêt(e) à faire des changements, pour inclure éventuellement l’éthique.

Cette introduction à l’éthique montre la prévalence des valeurs éthiques dans le monde corporatif d’aujourd’hui. L’employé(e) est désormais au centre de l’attention alors que la recherche démontre à quel point une main-d’œuvre heureuse permet aux entreprises de se développer. Un audit RSE est un contexte sûr pour évaluer l’éthique interne d’une entreprise, fournissant des informations sur les besoins et des opportunités de définir de nouvelles valeurs d’entreprise.

Merci!

Reste connecté(e) et reçois les prochaines newsletters avec les mises à jour des articles, du blog et des webinaires à info@imago-int.eu.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*